mercredi 28 janvier 2015

SESSION CULTURE #4


Hola muchachaaaaa ! makeskiluiprendencore On s'retrouve pour un petit billet concernant mes trucs culturels du mois, avec des découvertes mais aussi de très très très gros dossiers. Qui me donnent envie d'aller me cacher. Loin. Catégorie mousicale de la loose, oui je sais, c'est le genre de truc qui tu écoutais quand t'avais entre 12 et  16 ans, pour déconner avec ta pote, quand vous faisiez un skype (ou pour les plus anciens une session sur Msn). Mais bon, si tu aimais vraiment bien, tu peux toujours aller te confesser, il est encore temps mon enfant.  Alors oui, c'est un peu beaucoup de la merde, mais c'est telleeeement drôle...écoute, mime et rigole. Après tout,  je suis pas encore à vous resservir "la marche des cannards" donc tout va presque bien...

Danse la poutine - Omnikrom 
Le frunkp- Michael Youn
Marly Gaumont - Kamini 
Ding dong song - Gunther


Découverte cinématographique : THE GIVER // Film né sous le signe de la SF (science fiction pour les novices) ou encore du Fantastique. Le petit est sorti fin octobre 2014 dans nos salles. Ayant loupé un sacré paquet de films ces derniers mois, je me suis lancée pour combler ce retard & je n'avais pas spécialement envie de vous parler de films qui ont énormément fait parler tels que "nos étoiles contraires", "lucy", pour ne citer qu'eux

 - Synopsis -
"Dans un futur lointain, les émotions ont été éradiquées en supprimant toute trace d'histoire. Seul "The Giver" a la lourde tâche de se souvenir du passé, en cas de nécessité. On demande alors au jeune Jonas de devenir le prochain "Giver"..."




Je suis assez partagée pour ce film, je vais vous l'avouer, j'ai été complètement déroutée dès le début et assez peu emportée. C'est donc tard que je me suis sentie "dans" le film, emportée par l'intrigue et pourtant, celle ci me plaisait. Alors oui je sais, c'est une énième interprétation de roman au cinéma, c'est encore dans le même thème que ce qu'on a l'habitude de voir. Y'a pas mal de correspondances avec d'autres films actuels type la scène de Divergente avec le choix des factions. Malgré quelques longueurs j'ai trouvé que l'atmosphère et son traitement était interressant, j'ai personnellement beaucoup aimé les passages de transitions du noir et blanc à la couleur. Une façon de traiter un sujet assez complexe qui est une critique de la société, aussi bien trop que pas assez aseptisée. C'est une jolie critique qui nous amène à nous poser des questions, nous, sur notre façon de vivre, de voir les choses sans forcément foncer droit dans une caricature. Selon moi, ce n'est clairement pas le chef d'oeuvre du siècle mais un très bon film, qui se laisse regarder légèrement.

Passons au dernier point mais pas le moindre, ma découverte photographique du mois. Vous connaissez mon amour pour les univers particuliers, ceux de Harry Potter, Le labyrinthe de Pan & co...ce sont des lumières, des ambiances qui me touchent particulièrement et enfant (même encore maintenant, j'avoue), j'aurais adoré marcher sur les pas des protagonistes, vivre des aventures dans des endroits similaires. J'adore crapahuter, découvrir et voyager. C'est exactement ce que j'ai retrouvé avec KILIAN SCHÖNBERGER , un artiste-photographe. 



Ce Monsieur a bossé sur différents projets. Sa particularité est de travailler majoritairement sur les paysages mais il a, je vous l'avoue, séduit mes yeux avec sa série Architecturale "Imm Cologne".  Non, je n'ai pas cherché à traduire, tu ne m'en voudras pas.



Ce qui a motivé mon choix de le citer ici, c'est tout simplement sa production de deux séries de photos inspirées de l'univers des contes de Grimm. Le rendu est tout bonnement dinguo-dingue, rien que ça, les lumières tantôt éclatantes, tantôt hypra sombres et presque glauques. Alors ça va, je vous entends rire d'ici de mon hyper-sensibilité mais c'est fou ce que ce mec arrive à exprimer avec une photo. J'ai trouvé son univers très doux et poétique. Je vous laisse juger par vous même. 





Et toi, tes découvertes du mois !?
LOVE, M 
Pour patienter jusqu'au prochain article, qui m'aime me suive :

2 commentaires:

  1. C'est marrant, on a regardé pas plus tard que la semaine dernière, The Giver ou le Passeur, et pareil je suis mitigée sur ce film. Pas évident de se mettre dedans au début, je trouve que le contexte est un peu "léger" alors qu'on te balance direct dedans , et puis la fin, j'ai pas aimé resté comme ça de but en blanc, pouf ouais ok et après ? Bref, bizarre dans l'ensemble ce film. Un peu le sentiment de pas abouti pour ma part.
    Et les vieilles musiques, c'était le top, ça donne envie de les réécouter (et oui même pas la honte ahah !!).
    Bisous Margot !

    RépondreSupprimer
  2. c'est un film qui est pas mal vu en ce moment apparement ! Une copine m'a dit en avoir fait la promo juste après le coup du charlie Hebdo. Je trouve que c'est sympa à regarder mais je suis grave restée sur ma faim aussi ...justement à la fin. Mais bon, en général, j'aime pas trop quand on me laisse en plan genre "décide toi même de ce qu'il arrive". GNIH. J'suis super contente que toi aussi tu assumes pleinement le fait d'écouter ces vieilleries :)
    Des gros bisous ma belle <3 Toujours un plaisir tes petits mots ici

    RépondreSupprimer